Les Porteurs de Projet

Robert DILTS

Robert DILTS (USA) est un conférencier et un consultant international recherché .Il a été depuis les années soixante-dix l’un des principaux chercheurs et développeurs de la PNL et de ses applications aux domaines de la santé, de l’éducation, du management et du leadership en entreprise.

Auteur de nombreux ouvrages, ses apports sur les croyances, les niveaux logiques et la systémique, l’ont fait connaître bien au-delà des cercles spécialisés de la PNL.

Sa clarté et son rayonnement en font un formateur hors du commun et une source d’inspiration unique.

Gilles ROY

Gilles ROY est formateur, consultant et coach. Il a créé il y a 15 ans avec Marie Paule ROUS Formation Evolution et Synergie, un institut de formation et de recherche (PNL, Systémique, Thérapie Brève etc.) qui invite chaque année des formateurs de renommée internationale, notamment Robert Dilts, Christina Hall, Shelle Rose Charvet, Michael Hall.

Deborah DILTS

Deborah Bacon Dilts danse les 5 Rythmes depuis 1992 et les enseigne en France et ailleurs depuis 1998. Sa manière d’enseigner les Rythmes est nourrie par ses diverses formations dans le domaine des approches psycho-corporelles et transpersonnelles (Psychosynthèse, Animathérapie, Relaxation Evolutive – ISTHME, Richard Moss, PNL de la 3e génération avec son mari Robert Dilts…). En 2005, elle a poursuivi sa formation avec Gabrielle Roth pour enseigner « Heartbeat », l’exploration des énergies émotionnelles par les Rythmes. Elle continue d’apprendre à chaque fois qu’elle enseigne, et les Rythmes sont au centre de son cheminement personnel. Voir les gens se transformer à travers la danse est une profonde source de bonheur dans sa vie.

Historique

Il était une fois…

Le début de l’histoire remonte au début des années 80. Gilles Roy est alors maire d’une petite commune rurale, à la recherche de nouveaux modèles de démocratie participative locale. Il découvre des expériences collectives alternatives menées en Angleterre (Findhorn), en Inde (Auroville) et aux Etats Unis (Esalen, Arco Iris etc.). En 1987 il achète à Londres le livre de Richard Moss, « The I that is We » (Le Je qui est Nous), un coup de cœur. Il propose aux Editions du Souffle d’Or de l’éditer. La même année, il rencontre l’auteur (dont il suivra l’enseignement pendant dix ans) et assiste à son premier séminaire en France. Là il se lie d’amitié avec Déborah Bacon, qui va devenir la traductrice attitrée de Richard pour les 30 années suivantes.

Une histoire d’amitié

Gilles et Déborah se rencontrent régulièrement autour de l’enseignement de Richard Moss, un travail de fond de connaissance de soi et de dynamique de groupe. C’est à la fin des années 90 que Gilles, déjà Master Trainer en PNL, commence à suivre régulièrement les formations de Robert Dilts. Quelques années plus tard, en 2009, alors que Robert et Déborah se sont rencontrés puis mariés, Gilles les invite à Avignon à venir donner un premier séminaire sur l’Intelligence Collective, un de ses thèmes de recherche de prédilection. Entre 2009 et 2011, Gilles, Robert et Déborah se rencontrent plusieurs fois et décident de choisir l’Intelligence Collective comme un axe de transmission pour influencer positivement le monde dans les dix prochaines années.

Un projet de transmission

Il s’agit de proposer des outils et de mener des recherches au travers du monde socio-professionnel et de la société civile au service d’un projet sur dix ans, à la fois local et international, VISION 2021. Selon la phrase de René Dubos, « pensons globalement, agissons localement » ils sont persuadés que les changements surviendront autrement que par la politique traditionnelle, au travers de l’éducation et de l’action. C’est suite à un premier cycle de formation de 3 ans, réunissant 75 participants, que se constitue le réseau initial de compétences et de cœur, et que voit le jour début 2014 l’association loi 1901 VISION 2021.

Rôles et complémentarités en Intelligence Collective

Aujourd’hui Robert coordonne les recherches, donne des formations et des conférences, prépare un livre sur le sujet et travaille sur la diffusion internationale du projet. Déborah développe des séminaires sur le corps et l’Intelligence Collective, au travers de la Danse des Cinq Rythmes et tisse les liens du cœur dans le réseau. Gilles œuvre surtout localement et structure le développement des formations et des expérimentations en Provence, tout en développant les synergies en France et à l’étranger.

L’association VISION 2021 compte maintenant une cinquantaine de membres et se déploie dans de nombreuses directions

L'association Vision 2021

Objectifs et identité

L’association VISION 2021 a pour objet d’explorer et de promouvoir l’Intelligence Collective comme moyen utile d’améliorer concrètement le fonctionnement des équipes, des groupes, des entreprises, et des organisations. Plus généralement, elle souhaite œuvrer pour le développement harmonieux des sociétés humaines.
L’association mène cette tâche en rassemblant des personnes pragmatiques et de bonne volonté ayant une vision à long terme de l’évolution, individuelle et collective, au niveau national et international.

Activités et projets de l’association

  • – Sensibilisation à l’intelligence collective (découverte, facilitation, théorie U, co-développement, sociocratie,  World café, Forum Ouvert etc.)
  • – Mise en place d’évènements, notamment un congrès annuel (novembre) et une université d’été (fin août),
  • – Organisation de groupes de recherche, de modélisation, d’expérimentation et d’action.
  • – Edition d’une newsletter à destination des membres de vision 2021

L’association travaille aussi sur la mise au point d’un logiciel de mesure du degré d’Intelligence Collective présent dans une équipe ou une entreprise (ICI 3D).

Elle envisage de faire connaitre prochainement les résultats de ses recherches par des publications et de partager son expérience sous forme de séminaires et d’interventions diverses.

Ses projets à moyen terme sont de développer une antenne parisienne, de produire des vidéos pédagogiques, de promouvoir des évènements fédérateurs comme « la semaine de l’Intelligence Collective », de créer un lieu d’accueil et de recherche en Provence (la Maison de l’IC),de mettre en place des « Learning Expedition » en IC, d’établir des partenariats officiels avec des entreprises-pilotes et de s’associer à des projets de recherche universitaire etc.

en savoir plus : www.vision-2021.com